Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

Haiti Changer

Dans cette section

Renforcement de l’aquaculture en Haiti: Produire des poissons de haute qualité nutritionnelle tout en réduisant les coûts de production en Haiti

Junio Dort

Département des sciences des aliments et de la nutrition, Université Laval, Quebec Qc G1V 0A6, Canada.


E-mail : junio.dort.1@ulaval.ca


La «valeur santé» attribuée à la consommation de poissons est fondamentalement liée à son haut contenu en acide gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI LC) n-3 dont l’acide docosahexaénoïque (DHA, C22:6n-3) et l’acide eicosapentaénoïque (EPA, C20:5n-3). En effet, le DHA est un constituant essentiel des membranes cellulaires, notamment au niveau du cerveau et de la rétine, alors que l’EPA est un des précurseurs des eicosanoїdes qui interviennent dans la régulation des principales fonctions physiologiques de base comme la reproduction, la pression sanguine, l’activité neuronale, la contraction des muscles lisses (De Silva et Tacon, 2009). En général, les acide gras polyinsaturés (AGPI) n-3 sont doués de propriétés particulières leur permettant d’influer sur certaines maladies telles que les maladies cardiovasculaires et inflammatoires ainsi que les cancers.
Pour conserver cette richesse en AGPI LC n-3, le régime alimentaire des poissons doit également être riche en AGPI LC n-3, et par conséquent en huile de poisson (Turchini et Francis, 2009). Cette situation crée une véritable compétition entre l’aquaculture, l’alimentation humaine et autres marchés potentiels de demande d’huiles de poissons. Eu égard à ce problème, des recherches intensives ont été développées dans le but de remplacer les huiles de poissons par des huiles végétales dans l’alimentation aquacole. Ceci s’inscrit dans un cadre économique global étant donné que les huiles de poissons sont chères et moins accessibles que les huiles végétales.

Le problème majeur de la substitution totale ou partielle des huiles de poissons par les huiles végétales dans l’alimentation des poissons reste la modification éventuelle de la composition en AGPI LC n-3 caractéristique des filets de poissons. D’où la nécessité de savoir la composition des huiles végétales bien avant leur implémentation dans l’alimentation des poissons et de comprendre le métabolisme lipidique des poissons afin d’optimiser les dépôts d’AGPI LC n-3 dans la chair de ces derniers. Récemment, nous avons étudié l’impact de 3 régimes qui diffèrent par la source lipidique (huiles de tournesols, huile de lin et huile de foie de morue) et donc par la composition en acides gras, sur les performances zootechniques et la composition en acides gras de la chair des truites arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss Walbaum) (Brel et al, 2010; Rollin et al, 2010). L’huile de tournesol est carencée en AGPI n-3 (acides gras polyinsaturés tel que l’acide alpha-linolénique) alors que l’huile de lin en est particulièrement riche. L’huile de foie de morue est très riche en AGPI LC n-3 (acides gras polyinsaturés à longue chaîne tels que l’EPA et le DHA).
Cette étude a montré que les performances zootechniques des alevins sont significativement affectées par la composition en acides gras des différents régimes. Les alevins nourris avec le régime à base d’huile de lin ont démontré un taux de croissance similaire à ceux nourris avec le régime à base d’huile de foie de morue jusqu’au J50 d’alimentation. Cependant, ceux nourris avec le régime à base d’huiles de tournesol ont, pour leur part, exhibé un taux de croissance nettement inférieur.
Les analyses de la composition en acides gras de la chair des poissons au J0 et au J60 ont montré qu’une forte quantité de C18:3n-3 (acide alpha linolénique, précurseur d’EPA, DHA) a disparu (-553.31 µmole/poisson) comparée à la quantité ingérée chez les poissons nourris avec le régime à base d’huile de lin. Une partie a été oxydée et l’autre partie a été bioconvertie en C20:5n-3 (EPA, +22.41µmole/poisson) et en C22:6n-3 (DHA, +90.06 µmole/poisson), ce qui résulte vraisemblablement d’une augmentation de l’activité des Δ6 et Δ5 désaturases. Pour les poissons nourris avec le régime à base d’huile de foie de morue, une forte quantité de DHA a été retrouvée dans leurs carcasses. Cependant, la balance entre la quantité d’AGPI LC n-3 ingérée et celle effectivement disponible dans les carcasses a montré une forte disparition d’AGPI LC n-3 (C20:3n-3, -0.85 µmole/poisson; C20:5n-3, -108.00 µmole/poisson; C22:5n-3, -9.91 µmole/poisson) chez ces poissons. La disparition de ces acides gras est vraisemblablement liée à l’oxydation puisque les pertes fécales sont habituellement très faibles chez les poissons. Néanmoins, une certaine quantité d’EPA a été allongée en DHA (+14.47 µmole/poisson). Les poissons nourris avec le régime à base d’huiles de tournesol se sont révélés fortement carencés en AGPI LC n-3. Ceci a conduit à une très faible concentration de DHA dans leurs carcasses comparée aux poissons des 2 autres régimes (1.19%).
Nous avons donc manifestement démontré que les poissons ont la capacité à bio-synthétiser l’EPA et le DHA lorsqu’ils sont nourris avec un régime riche en acide alpha-linolénique (huile de lin). Cette étude ouvre de nouvelles perspectives au développement de l’aquaculture en Haïti via la diminution des coûts d’alimentation pour les poissons.



Brel J., Dort J., Haerinck M., et al., 2010. A 60-day severe n-3 polyunsaturated fatty acid-deficient diet during the juvenile period does not improve the efficacy of a fish oil finishing strategy in rainbow trout (Oncorhynchus mykiss). The fourteenth international symposium on fish nutrition & feeding, kibago, china.
De Silva S., Tacon A., 2009. Exploring the nutritional demand for essential fatty acids by aquaculture species. Review in aquaculture. Blackwell Publishing Asia Pty. (1): 71-113.
Rollin X., Brel J., Dort J., et al., 2010. Long-term effect of a severe n-3 polyunsaturated fatty acid-restricted diet during the juvenile period on the efficacy of a linseed oil finishing strategy and on apparent in vivo△-6 desaturase activity in rainbow trout (Oncorhynchus mykiss). The fourteenth international symposium on fish nutrition & feeding, kibago, china.
Turchini G., Francis D., 2009. Fatty acid metabolism (desaturation, elongation and ß-oxydation) in rainbow trout fed fish oil or linseed oil-based diets. British Journal of Nutrition (102): 69-81.

 

0
No votes yet
Your rating: None
© Droits d'auteur 2001 - 2014 One Economy Corporation